Catégorie : Tendance

La tendance de la mode est un phénomène observé sur un groupe particulier. La qualité de fabrication n’est plus suffisante pour garantir la réussite commerciale. L’aspect physique doit maintenant respecter les goûts de la clientèle, goûts qui varient en fonction de la mode de l’époque.

Conseils pour réussir son Blog Vin ?

Puma - Mostro breathe - Baskets Running - vert,New Balance 597 Uomo ML597NOCPuma Drift Cat III Blanc Taille 42,5 Ferrari LT Chaussures Hommes Chaussures De Loisirs Sneaker NEUF,Puma 's one 1 Lth Fg/AG EQUIPE Chaussures Puma Argent-Shocking Orange-Puma B....., Sneakers New Balance ML597GNB camoscio tessuto grigio viola bordeaux,Puma XT 0 Baskets Homme Noir LN29 49 salex,Taille /2. NEW BALANCE M670BB5 Running/Jogging Chaussures Neuf!,CHAUSSURE Puma HOMMES s'Enflammer sans limite de Tricot 189987 03 GRISVANESSA LOW CUT - Boots à talonsNEW BALANCE Uomo - Sneakers 247 Decon im mesh beige,Puma Ignite 4 Netfit Flame Sarlet Puma Noir Running Baskets TailleBottines à talons hautsEscarpins à talons hauts,New Balance Sneakers Uomo - ML574 Textile,Nib New Balance HOMME 690 V2 4E Large Chaussures Course Randonnée Rouge 590 412New Balance ml574 Sneaker Vert f6, New Balance GM 500 Taglia 40.5 GM500BLG Blu,PUMA BASKET FIERCE WN'S / NOIR,VIVIENNE SLING - Escarpins,NEW BALANCE SOLV RB1 SCARPA RUNNING A3 UOMO NEUTRA COL. NERO BLACK BLUE,LE NOUVEAU HOMMES CHAUSSURES NEW BALANCE ML574YLA,BLAIR KNOT - Mocassins,Chaussures New Balance Lazr Future Sport Charbon Homme,JILL - Baskets basses,PUMA SCARPE UOMO TSUGI SHINSEI RAW MARSHMALLOW WHITE SNEAKERS 36375803,Puma XO parallèle Tactical Messieurs Boots Taille 46 Noir Cuir Haute Sneaker Chaussures,PUMA Chaussure insurge étroiteHommes t Mesh PUMA BlackEscarpins à talons hauts,CHAUSSURES HOMMES SNEAKERS NEW BALANCE [MRL247D5],LINVALE JERICA - Escarpins,

Si les bienfaits du blog ne sont plus à démontrer, comment mettre en place un blog qui va trouver toute son efficacité ? L’Agence Avina a mis en place une série de recommandations pour tenter d’aider les néophytes.

Dans un premier temps il est important de bien définir qui est le lecteur cible du blog. De le décrire très précisément. Il n’en sera que plus aisé pour rédiger, impacter, susciter l’intérêt et in fine convertir et fidéliser. Un visiteur converti en acheteur n’est pas le simple fruit du hasard. Il est acheteur car une série de levier ont été utilisé en amont pour qu’il le devienne.

Dans un deuxième temps, il est nécessaire de créer une stratégie de contenu. Que va-t-on dire exactement sur ce blog ? Que peut-on publier pour susciter un intérêt certain ? Comment faire mouche, avec quels sujets ? Dans l’univers du vin, le contenu peut être soit orienté marque, soit orienté vie du domaine, soit les deux.

 

« Les recettes gagnantes pour bien animer un blog sont l’utilisation de vidéos, de photos, de montages infographiques, d’articles intéressants bien rédigés avec les bons mots clefs. Nous utilisons également des suggestions de moments de consommation, des accords mets et vins. Il y a beaucoup de choses à faire pour animer et suspendre sa communauté de lecteurs. Dans le monde du vin, il y a une part de rêve qui doit être communiquée. Et le blog sert à cela ! » confie Sébastien Mas, Directeur NTIC chez Avina.

Il est important d’établir un calendrier et de le respecter. Ce calendrier connu dans le jargon sous le nom de calendrier éditorial est un condensé de dates de publication, de sujets, de mots clefs, de canaux de promotions.

« Même le choix du jour et de l’heure de publication est important. Nous programmons nos éditions pour que les publications soient au top de leur potentiel d’efficacité » ajoute Sébastien.

Le titre du billet blog doit être pensé. Il participe certes au référencement naturel mais c’est aussi lui qui va déterminer si le lecteur souhaite poursuivre ou pas sa lecture.

Le billet blog doit avoir un objectif, il doit entraîner une action de la part de l’internaute. Quelle est-elle ? Elle peut être très simple, une adhésion à la newsletter du château par exemple. Mais elle peut aussi être plus complexe.

Le blog doit faire l’objet d’une promotion en soi. Réseaux sociaux, newsletter, site internet, tout doit être interconnecté pour augmenter les chances de succès.

A vos blogs, prêt, feu, partez !

 

 

Un Blog mais pourquoi faire ?

Le blogging est une activité dans l’air du temps.

Effet de mode ou véritable outil marketing ?

Et bien oui, le blogging est une méthode jugée des plus convaincantes pour développer entre autres : image, notoriété, valorisation, fidélisation et ciblage.  Ce sont surtout les ventes des boutiques en ligne qui grimpent grâce à cet instrument. Les sites e-commerce voulant réellement booster leur chiffre d’affaires ont compris l’importance de cet outil.

La plupart des e-boutiques a pour seul objectif de faire du visiteur un acheteur mais encore faut-il que le visiteur vienne visiter le site en question. Le blogging sert justement à cela : attirer l’internaute cible, susciter son intérêt, développer un trafic non généraliste, un public jugé de qualité. Grâce au blogging, les vins sont mis en exergue. Ils deviennent les stars d’un moment, d’une actualité, d’une saison. Ils vivent tout naturellement au fil du temps. Les vignerons deviennent experts. Ils s’expriment sur des sujets précis : la biodynamie, l’art de la vinification… Les internautes se complaisent dans la lecture de ce type de contenu et y trouve une confiance spontanée. C’est de cette confiance que naît l’acte d’achat. Ce dernier devient non pas forcé mais presque évident.

« Ici chez Avina, nous développons, administrons des blogs et rédigeons du contenu pour le compte de nos clients. Nombreux sont ceux qui souhaitent mettre en place un blog. Peu sont ceux qui ont le temps et surtout la connaissance en web rédactionnel pour le faire. Notre expérience nous laisse aisément penser que le blogging génère du trafic sur les boutiques en ligne, développe des nouveaux courants d’affaires et participe activement à l’amélioration du SEO des sites » précise Sébastien Mas, Directeur des Nouvelles Technologies de l’Agence.
« Nous recommandons d’adopter cet outil mais de bien le faire sinon il peut très vite se transformer en perte de temps. » conclut Sébastien Mas.

Alors toujours tenté de voir dans le blog un lieu d’expression ludique ?

Les e-shoppers de vin

Les Cyberacheteurs de vin : ils ressemblent à quoi ?
– Dépensiers : ils dépensent 14€ de plus en moyenne pour une bouteille de vin de qualité, ce qui offre aux domaines privés, au positionnement plus haut de gamme, de nouvelles perspectives.
– Amateurs : ils aiment consommer du vin plusieurs fois par semaine.
– Rouge : ils apprécient plus particulièrement le vin rouge.
– Fourmis : ils n’achètent pas seulement mais en partie pour faire des réserves.
– Généreux : ils achètent pour offrir surtout lors de la période des fêtes.
– Curieux : ils n’hésitent pas à tenter de nouveaux vins même en provenance d’ailleurs.

Le profil des cyberacheteurs est intéressant pour les domaines, caves coopératives, négoces et commerçants souhaitant faire des affaires sur le web et profiter de l’un des rares segments de distribution en France offrant encore des potentialités de croissance.

« Nous aimons travailler sur des mises en place de ecommerce et voir peu à peu le site marchand du vigneron généré 1% du chiffre d’affaire total, puis 5 puis 10… Chez certains clients, le site est un véritable commercial supplémentaire, mais sans ses coûts de fonctionnement » explique Sébastien, le Directeur des Nouvelles Technologie de l’Information d’Avina.

Le eCommerce dans le monde du vin risque de faire encore et encore parler de lui…

Sources : LSA, Survey Lab, le laboratoire d’études et tendances de vente-privee.com, en partenariat avec l’institut d’études indépendant ExactEtudes.